Contact

Edito

« Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède. »
Saint-Augustin

Les tutelles fondatrices des Établissements Catholiques, ont toutes répondu à un besoin éducatif local identifié. L’Esprit des Fondateurs résonne encore aujourd’hui, dans la spécificité et la diversité de nos Établissements Scolaires.

A l’Ensemble Scolaire Jeanne D’Arc Argentat (JD2A), les équipes éducatives puisent leurs énergies aux sources des Ursulines et des Soeurs de la Divine Providence. Ces tutelles congréganistes ont successivement irrigué le champ éducatif de l’Établissement. Aujourd’hui sous tutelle diocésaine, l’Ensemble Scolaire Jeanne D’Arc grandit toujours de ce lègue confié, de cette écoute de la « personne élève » dotée d’une intelligence parfois différente mais toujours multiple.

Chacun a des forces et des faiblesses qui lui sont propres. Il nous faut apprendre à « vivre avec », à « composer avec », comme on apprend les lettres, la cuisine, les mathématiques, le piano, le sport ou le respect. C’est le rôle de l’Éducateur de « mettre l’élève dans la lumière » .

Aux défis actuels qui nous poussent à « désirer toujours plus » et, au final, à « apprendre à avoir », l’Ensemble Scolaire Jeanne D’Arc oppose le défi « d’apprendre à être ». Avoir un diplôme avec mention, certes, mais pour devenir qui ? Nous sommes bien ici dans le registre du discernement entre prix et valeur des choses.

C’est à la transmission de ce résonant dosage entre « Être » et « Avoir » que se sont engagées toutes les équipes éducatives de l’Ensemble Scolaire Jeanne d’Arc. N’oublions jamais que nous, les adultes, sommes tous les premiers Éducateurs de nos enfants. A nous donc de veiller à ce que nos écoles transmettent tout autant un « savoir avoir », qu’un « savoir être ».

Ce défi moderne de l’épanouissement de soi, qui passe par l’écoute de l’autre et le regard sur l’autre, Jésus, déjà, nous le proposait il y a plus de 2000 ans, et nous l’enseignait.

Facebook Twitter YouTube